7 décembre 2022
La signature électronique : comment ça marche ?

La signature électronique : comment ça marche ?

À l’heure de la dématérialisation, de nouvelles technologies ont été créées pour faciliter les processus de signature et pour simplifier les procédures administratives, en limitant les dysfonctionnements. Il s’agit en effet de la signature électronique. Outre le gain du temps, l’utilisation de la signature électronique vous procure de nombreux avantages. Pour tout dire, elle s’avère une solution bien plus intéressante que la signature manuscrite. Toutefois, il n’est pas toujours facile de comprendre comment elle fonctionne en réalité, surtout si vous n’avez jamais signé un document numérique. Justement, dans cet article, retrouvez comment ça marche une signature électronique ?

Qu’est-ce que la signature électronique ?

Il faut noter avant tout que la signature électronique ne consiste pas à scanner une signature manuelle. En fait, la signature électronique est un procédé qui permet de signer des documents numériques de manière dématérialisée. Ici, vous n’avez pas besoin de scan ni d’imprimer quoi que ce soit. Le principe est d’apposer votre signature via un seul clic depuis n’importe quel support numérique : ordinateur portable, tablette, téléphone mobile, etc.

Toutefois, vous devez avoir un certificat de signature électronique délivré par une autorité de certification comme Chambersign pour garantir votre identité.

Dans tous les cas, l’outil de signature électronique doit respecter les normes et les conditions imposées par le règlement européen eIDAS. Cela permet d’assurer l’intégrité du document signé en ligne, ainsi que l’identité du signataire et son consentement lors de la signature. Ainsi, la signature électronique aura la même valeur légale que la signature manuscrite.

Quels sont les types de signature électronique ?

Généralement, il existe trois types de signatures électroniques, à savoir :

  • La signature électronique simple

Il s’agit du premier niveau de sécurité de signature électronique. Elle est en effet des données électroniques associées ou attachées à d’autres que vous pouvez utiliser pour signer. Le niveau de sécurité de cette signature est le moins avancé, car elle ne garantit pas l’authentification de l’identité du signataire.

  • La signature électronique avancée

Effectivement, c’est le niveau 2 de sécurité de signature électronique. Il s’agit du niveau avancé, car elle impose le téléchargement d’une carte d’identité ou d’autre outil d’identification pour valider la signature. De ce fait, elle permet de détecter toute modification ultérieure du document ou des données.

  • La signature électronique qualifiée

Il s’agit du niveau de sécurité et d’authentification électronique le plus élevé. En effet, elle garantit l’identité numérique du signataire via la délivrance d’un certificat de signature électronique qualifié. C’est la seule signature explicitement reconnue comme l’équivalent légal d’une signature manuscrite, notamment dans les pays membres de l’Union européenne.

Quels documents qu’on peut signer électroniquement ?

La signature électronique peut être utilisée pour tout type de document comme :

  • Devis,
  • Factures,
  • Contrat de travail,
  • Contrat d’ouverture de compte bancaire
  • Actes authentiques
  • Etc

N’oubliez pas que les signatures électroniques peuvent également être utilisées dans tous types de secteurs d’activité d’entreprise, tels que :

  • Bancaire
  • Juridique
  • Immobilier
  • RH
  • Commercial
  • Etc

Par ailleurs, la flexibilité de la signature électronique permet de l’utiliser pour n’importe quel format de document électronique, comme :

  • PDF
  • Word
  • Excel
  • Etc

La signature électronique : comment ça marche ?

Voici quelques étapes :

  • Équipez-vous d’un support numérique

N’oubliez pas que la signature électronique est une opération 100 % en ligne. Ainsi, vous devez donc vous munir d’un support numérique comme ordinateur, smartphone, tablette pour signer numériquement.

  • Optez pour le bon outil de signature électronique

Il vous convient de choisir le bon outil qui répond à vos besoins et vous procure une expérience utilisateur simple. En fait, un bon outil :

  • Est aussi disponible en application mobile,
  • Permet aux utilisateurs un suivi en temps réel
  • Est disponible en plusieurs langues, en de nombreux modèles réutilisables
  • Procure une valeur légale
  • Hautement sécurisé
  • Offre les 3 niveaux d’e-signature
  • Téléchargez les documents à signer
  • Signez électroniquement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *