20 juin 2021
depannage chaudiere chappee

La chaudière Chappee : Pannes, conséquences et solutions

Que votre chaudière soit à condensation, à basse température ou thermodynamique, il est fort probable qu’au cours de son cycle de vie, il soit confronté à une montée de pression. Votre chaudière pourrait également arrêter de tourner.

Vous pouvez parfois résoudre le problème vous-même, mais dans certains cas, il importe de contacter un professionnel du métier.

Votre chaudière ne s’arrête jamais ?

Lorsqu’une chaudière fonctionne en continu, c’est un signe qui montre que son thermostat est n’est plus en bon état.

Après avoir fait quelques constats d’usage, vous devez recourir à un professionnel, pour un dépannage chaudière Chappee en urgence.

Vous gagnerez beaucoup à recourir à un plombier chauffagiste qui est spécialisé dans le modèle de votre chaudière. Il existe en effet plusieurs marques sur le marché avec quelques spécificités de part et d’autre. Cela fera à coup sûr gagner du temps à votre prestataire.

En effet, on retrouve le thermostat dans la plupart des chaudières récentes. Il est directement raccordé à l’installation ou couplé aux radiateurs. Sa fonction est de réguler la température souhaitée. Lorsqu’elle est atteinte, c’est le thermostat qui pilote l’arrêt de la chaudière.

Par ailleurs, certains modèles sont équipés d’un interrupteur qui fait passer l’installation en mode manuel. Dans ce cas, la chaudière ne tient plus compte du thermostat.

Les conséquences d’un thermostat défectueux.

Un thermostat défectueux va engendrer une température peu adaptée à votre pièce. L’air ambiant aura tendance à se réchauffer.

Du coup, il se produit une surconsommation d’énergie. La conséquence sur la facture d’eau n’est pas du tout négligeable.

Comment régler cette panne ?

La première des choses est de vous assurer que la chaudière est équipée d’un interrupteur capable de la faire passer en mode manuel. Vous pouvez par exemple vérifier sur la notice.

Si le problème n’est pas résolu, l’aide d’un professionnel sera nécessaire. Il peut procéder au besoin au renouvellement de la chaudière.

Votre chaudière monte-telle en pression ?

La pression normale affichée par le manomètre est comprise entre 1 et 1,5 bar. Dans tous les cas, elle ne doit jamais dépasser les 3 bars. La pression augmente en effet si le circuit ou le vase d’expansion comporte de l’air. Cela se produit également s’il est rempli d’eau.

Les conséquences de la montée en pression

Dans ce cas, il y a le risque d’usure du vase d’expansion, parce qu’il se dilate quand la température monte. La soupape de sécurité peut également être affectée, sans oublier les risques de fuite.

Les solutions à envisager

Un contrôle devra être opéré au niveau de la vanne. Il faudra à ce niveau vérifier si elle est bien fermée, après le remplissage. Vous pouvez également réaliser une purge des radiateurs en vidant en même temps l’eau et l’air. Cela fera baisser la tension.

Par ailleurs, il y a certains modèles de chaudière qui sont équipés d’une vanne de vidange intégrée, prévue à cet effet.

En cas de persistance du problème, il est recommandé de faire appel à un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *