21 juin 2024
développement de logiciels

L’important à savoir lors du choix d’une entreprise de développement de logiciels

Chaque projet de développement de logiciel commence par un grand nombre de questions et d’inquiétudes. Encore plus, si nous faisons appel à un fournisseur pour la première fois. De même si le fournisseur que nous engageons est nouveau pour notre organisation. Les questions les plus fréquentes concernent les tarifs, les pratiques de facturation et les contrats. Mais encore, l’expérience, la taille, l’échelle, et surtout la possibilité de respecter notre calendrier. Ces genres de questions sont importants.

Cependant, elles ne suffisent pas pour constituer le critère de sélection d’un fournisseur. Prendre une décision basée uniquement sur le prix et divers facteurs d’hygiène n’est pas très fiable. Cela pourrait mettre notre projet de développement de logiciel en difficulté.

 Le processus suivi par la société pour la collecte des exigences des clients

Aujourd’hui encore, bon nombre de projets informatiques échouent. La principale raison de ces échecs est l’existence de malentendus. C’est aussi à cause d’une mauvaise communication entre l’entreprise développement logiciel et le client. En ce sens, il est important de mieux connaître notre problème.

En général, le vendeur doit savoir quelles questions poser pour obtenir des éclaircissements supplémentaires. Et ce, afin d’éliminer tout écart entre les attentes et ce qui est livré. Une société expérimentée saura nous répondre en démêlant la complexité cachée des fonctionnalités. De même, en ce qui concerne les différentes options disponibles. Elles poseront des questions approfondies qui leur permettront de construire selon les besoins des clients. Pareillement, en ce qui concerne l’introduction des fonctionnalités améliorées pour développer le produit.

Par ailleurs, chaque vendeur doit disposer d’une liste de questions standard. Celle-ci lui sert de modèle et il peut l’adapter à chaque client. En fait, le développeur de logiciels doit nous proposer de commencer à esquisser des idées. Cela va nous permettre de préciser nos attentes, puis d’évoluer progressivement vers un prototype fonctionnel adéquat.

Le genre de ressources utilisées : est-ce à distance ou à proximité ?

Bon nombre d’entreprise développement logiciel ont des bureaux d’affaires séparés des équipes de développement. Dans ce cas, il est utile de savoir comment notre fournisseur gère nos exigences. Plus important encore, la manière dont il va s’impliquer pour gérer les différents fuseaux horaires. De même pour les cultures diverses et la langue de communication. Notre fournisseur doit nous offrir des canaux pour communiquer directement avec les développeurs de logiciels. Et ce, surtout ceux qui travaillent sur notre projet. Bien évidemment, il doit être en mesure de nous offrir cette liberté et ce confort.

D’ailleurs, notre fournisseur doit pouvoir nous montrer comment le flux de communication garantira des mises-à-jour opportunes. Une visibilité en temps quasi réel du projet, y compris. Et ce, en plus d’une collaboration au sein de l’équipe.

 Des informations concernant les bibliothèques et le système de déploiement

Les développeurs construisent des systèmes sur des plateformes internes ou tierces. De cette manière, non seulement ils gagnent du temps, mais aussi de l’argent. L’utilisation de plateformes tierces est assez pratique pour accélérer le développement.  Toutefois, il faut toujours être prudent, car certaines choses peuvent mal tourner. Pour ce faire, s’assurer que notre logiciel n’est pas basé sur un programme nécessitant un abonnement annuel. Il faut aussi vérifier si celui-ci pourrait devenir obsolète et ne plus exister à l’avenir. La plateforme tierce doit se baser sur des frameworks populaires. D’ailleurs, l’entreprise développement logiciel devrait idéalement être capable de nous fournir le code source. Ce n’est pas le cas lorsqu’il s’agit d’un développeur de logiciels utilisant une plateforme interne.

Entre-temps, il est important de savoir si le système de déploiement est automatisé ou non. Souvent, les erreurs dans un projet de développement logiciel surviennent lors de l’étape du déploiement. Étant donné que ce dernier est un processus complexe qui comporte plusieurs composantes. D’abord, il y a l’installation des bibliothèques et la création de la structure des répertoires. Ensuite, la compilation du code source et le transfert des fichiers vers l’environnement de production. Le déploiement manuel accroît le risque de variations entre l’environnement de développement et celui de production. Pour ainsi dire, le fournisseur doit nous proposer un déploiement automatisé. Et ce, afin de garantir l’uniformité des environnements de développement, de test et de production.

Le déroulement de la conception et du développement de logiciels

Une entreprise développement logiciel expérimentée utilisera des processus fiables et reproductibles. L’essentiel est de permettre l’organisation, la cohérence et le contrôle de la qualité. Le processus doit être fondé sur l’expérience pratique et les enseignements tirés. Mieux encore, des pratiques de pointe du secteur. Notre vendeur doit être en mesure de nous guider vers la meilleure approche possible. Quoique cela implique de s’écarter de notre point de vue. Par ailleurs, notre développeur devrait être apte à en parler en termes de processus. Il doit pouvoir user des bonnes pratiques contribuant à la réussite du projet.  Et ce, tout en réduisant les risques. Le fournisseur devrait aussi être capable de discuter de l’expérience acquise dans la construction de MVP.

Une fois cette étape accomplie, il faut connaître ce qui se passe après l’accouchement. En général, tous les produits logiciels nécessitent une assistance après leur lancement. Alors, nous devons savoir quel type d’assistance notre fournisseur promet une fois le logiciel déployé. L’idéal est qu’il puisse nous indiquer qu’il peut offrir un soutien continu et une maintenance. Pareillement, pour les mises à niveau et la résolution des problèmes en fonction des besoins. Enfin, il faut s’assurer que l’entreprise nous rend propriétaires de la propriété intellectuelle du « software ». De même pour le code source du logiciel.

En fait, aucun développeur n’entreprend un projet de développement de logiciel en s’attendant à échouer. Toutefois, cela peut être une réelle possibilité si l’on ne choisit pas le bon partenaire. L’important est de savoir poser la bonne question et d’obtenir les bonnes informations.  Nous devons choisir une entreprise développement logiciel qui comprendra notre activité et gardera nos meilleurs intérêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *