1 décembre 2021
COVID-19 : comment l’éviter et se soigner à la maison ?

COVID-19 : comment l’éviter et se soigner à la maison ?

La France travaille plus que jamais pour mener des activités d’enquête afin de freiner la nouvelle croissance de cette épidémie. Si Covid-19 est une maladie bénigne dans 80 à 85 cas, nous ne devons pas paniquer, mais nous devons prendre des mesures préventives et de secours appropriés. Comme l’a souligné Jérôme Salomon, directeur du département de la santé, 98 patients infectés par le virus se sont rétablis sans aucune conséquence. Mais quels sont les symptômes du covid 19 ? Quels médicaments faut-il éviter ? Comment se soigner à la maison ? Tour d’horizon sur le sujet.

Covid-19 : Quels sont les symptômes ?

La période d’incubation du coronavirus est de trois à cinq jours, mais elle peut être prolongée à quatorze jours dans des circonstances particulières. Les premiers symptômes du Covid-19 sont similaires à ceux de la grippe : fièvre, frissons, toux, indigestion (diarrhée de longue durée 12 à 48 heures plus tard, indigestion [diarrhée, douleurs abdominales, vomissements, etc.]. Contrairement à la grippe, ces symptômes apparaitront progressivement.
Après cinq à sept jours, vous pouvez avoir des difficultés à respirer et ressentir une oppression dans la poitrine. De nombreux patients signalent également une perte soudaine de gout et d’odeur. Le sens de l’odorat dépend de la présence de chimiorécepteurs dans le nez, qui peuvent détecter des produits chimiques volatils dans l’air. Bref, les symptômes et leur intensité varient d’une personne à l’autre.

Quels médicaments faut-il éviter lors de l’infection du Covid-19 ?

Comme l’a souligné l’Administration générale de la santé en mars de l’année dernière, vous devriez éviter le lavage nasal, car il peut transporter le virus de la cavité nasale aux poumons. La santé publique rappelle également aux gens que les antiinflammatoires non stéroïdiens sont interdits en raison de leur risque de provoquer une inflammation. La prise de médicaments antiinflammatoires [tels que l’ibuprofène, l’Advil ou l’aspirine] peut être un facteur aggravant de Covid-19.
Le Ministère a largement diffusé ces informations auprès des citoyens et des professionnels de la santé. Les mêmes recommandations pour les corticostéroïdes. Le professionnel de la santé n’a pas montré qu’ils sont bénéfiques pour les infections virales [y compris le coronavirus]. Par conséquent, ils doivent être évités sauf indication contraire. En fait, ils ont ajouté que la cortisone n’est pas recommandée pour les personnes qui n’ont pas besoin d’oxygène, ce qui est contraire à ce que de nombreux médecins ordinaires recommandent aujourd’hui. Enfin, aucune prescription d’antibiotique n’est nécessaire, car Covid-19 est causé par un virus, pas par des bactéries. Par conséquent, à moins qu’elle ne s’accompagne d’une infection bactérienne, il n’est pas nécessaire de prendre des antibiotiques.

Covid-19 : Comment se soigner à la maison ?

Il n’existe actuellement aucun traitement spécial pour l’infection à coronavirus. Le traitement est symptomatique, l’objectif est donc de limiter les symptômes d’inconfort tels que fièvre et maux de gorge. Que faire : Prenez du paracétamol et suivez la dose : pas plus de 1 gramme [seulement 3 grammes] 3 fois par jour. Il est important de vérifier la température deux fois par jour. La température corporelle des patients atteints de coronavirus est différente. Le médecin et président français de MG Jacques Battistoni a souligné qu’ils peuvent être très doux au début [37,5 °C] puis augmenter fortement la deuxième semaine.
Il recommande de le prendre une fois par jour le matin et une fois par jour lorsque les symptômes apparaissent. Méfiez-vous de l’autoguérison. Les antibiotiques ne peuvent pas combattre le virus. Ce n’est qu’en cas de surinfection sévère que cela peut être noté dans l’avis médical. Surtout, ne prenez pas d’antiinflammatoires [AINS]. De plus, évitez d’utiliser des corticostéroïdes sans médication stricte. Selon les rapports, les patients Covid-19 ont de graves problèmes avec les AINS. Le samedi 13 mars également, le ministère de la Santé a annoncé l’interdiction de l’utilisation des AINS pour les patients infectés. Bref, restez à la maison, respectez les gestes barrières et prenez soin de vous. Pour plus d’informations sur les actualités en ligne de ce genre, n’hésitez pas à parcourir le site cultivez-vous.eu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *